Thriller

Les survivants – Ingar Johnsrud

Tout d’abord, je tiens à remercier NetGalley et les éditions Robert Laffont pour m’avoir permis de découvrir ce thriller et surtout cet auteur que je ne suis pas prête de lâcher! 

Avec un résumé prometteur, je me suis laissée embarquer dans ce thriller nordique et ait été séduite du début à la fin. Moi qui ai peu lu d’auteurs venant du Nord, j’ai à présent envie d’en découvrir plus. 

Les survivants.jpg

 

Editions Robert Laffont – collection La bête noire 

608 pages 

21€50

 

 

 

 

Résumé :

Le commissaire Fredrik Beier et son ancienne collègue, Kafa Iqbal, en froid depuis l’affaire Solro, doivent enquêter sur le meurtre d’un homme censé avoir disparu des années plus tôt. Sur le lieu du crime, Kafa retrouve une photo abîmée au dos de laquelle est inscrit, en russe, « Калипсо » : Kalypso. Au même moment, dans les égouts de la ville d’Oslo, des rats se délectent d’un autre cadavre.
Une tragédie lie les deux victimes, mais pour la comprendre, il faut remonter jusqu’à une opération secrète aux conséquences désastreuses, datant de l’Union soviétique…

Mon avis : 

Malgré un début difficile, en effet retenir tous les noms n’est pas une mince affaire, je me suis plongée assez facilement dans la vie du commissaire Fredrik Beier et de l’enquête qui lui est confiée…. Et quelle enquête ! 

Ici, l’auteur nous plonge dans une affaire assez complexe où les différents éléments qui seront découvert au fur et à mesure, va emmener le commissaire Beier sur un terrain très glissant, cachant des secrets du gouvernement Norvégien. Au cours de cette enquête il va être rejoint par une de ses anciennes collègues, Kafa Iqbal. En effet, celle-ci est également sur une affaire, qui va s’avérer être liée à celle de Fredrik, même si on ne sait pas exactement pour quelle raison. 

Au fur et à mesure de leur enquête ils iront de découverte en découverte, en allant toujours plus loin et en mettant en lumière des secrets gardés depuis de nombreuses années. 

En parallèle de cette affaire, Fredrik enquête également sur lui-même. Dès le début de l’histoire, on apprend que Beier a fait une tentative de suicide mais qu’il n’a aucun souvenir de ce qu’il s’est passé auparavant. A travers ces deux affaires, il commence, malgré lui, à douter de ceux qui l’entoure. Ses amis peuvent-ils se transformer en ennemis ? Par cette histoire, on peut percevoir un homme fragile, meurtri par ce qu’il a vécu auparavant mais performant dans son métier. 

En ce qui concerne Kafa, c’est une personne forte, qui sait ce qu’elle veut mais qui cache aussi des blessures plus profondes. J’ai vraiment aimé ce personnage qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui a une fierté… même si elle peut parfois être considérée comme mal placée, elle assume ce qu’elle fait, tout ce qu’elle fait, et c’est ce qui fait que j’ai vraiment apprécié ce personnage. D’ailleurs plus que Beier. Je ne saurais expliquer pourquoi, je pense que pour le coup c’est à chacun de se faire à son idée, surtout au vue des évènements qui se déroule dans le roman. 

De plus, la relation qu’entretiennent ces deux protagonistes est assez complexe, je trouve. On apprend que lors d’une précédente enquête (cf : Les adeptes), il c’est passé quelque chose qui les a éloigné l’un de l’autre. Ce qui m’a interpellé c’est l’utilisation du vouvoiement, chose que j’ai peu l’habitude de voir dans les thrillers mais on s’y habitue. Et au final je trouve que ça rajout un petit plus !

Dans ce thriller, il y a une alternance entre deux époques qui permet une meilleure compréhension par rapport aux conséquences qu’il y a au moment présent. Je n’en dis pas plus, pour ne pas gâcher le plaisir de cette lecture ! De plus, l’auteur fait à plusieurs reprises référence à la première enquête de Fredrik et je n’ai plus qu’une envie : le lire ! Je pense qu’il peut amener des réponses à mes questions que ces deux romans sont plus liés qu’on ne le pense. 

J’ai adoré la fin de ce roman, où tout s’enchaine, tout va vite! J’ai angoissée avec les personnes, j’ai senti l’adrénaline montait en moi et le dénouement, pour le coup, me semble tout à fait pertinent ! Et les dernières pages du livre… et bien vivement la suite ! 

En bref, un thriller haletant qui aborde un sujet qui malheureusement pourrait être plus que d’actualisé. Des personnages brisés auxquels on s’attache. Un auteur que je retiens car je sens qu’il nous prépare encore de merveilleux moments.

 

Publicités

3 commentaires sur “Les survivants – Ingar Johnsrud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s