Thriller

Séduction maudite – Stéphane Soutoul

Gagné lors d’un concours organisé par le blog livre sa vie, j’ai profité de ma pause estivale pour me plonger dedans. Séduite par le résumé, je me suis laissée entraînée volontiers dans cette histoire et je n’ai pas pu m’arrêter de tourner les pages de ce thriller. Stéphane Soutoul nous embarque avec une facilité déconcertante dans ce château en compagnie du séducteur maudit.


 

 

Editions Pygmalion

431 pages

19€

 

 

 


Résumé :

Journaliste audacieuse, Gabrielle Colleni ne vit que pour son métier. Jusqu’au jour où sa sœur trouve la mort dans d’étranges circonstances. Qui peut croire qu’il s’agit d’un accident ? Certainement pas celle que tous surnomment « la Fouineuse ».
Et son premier suspect n’est autre que le fiancé de sa cadette : Stanislas de Beaumiracle, riche, beau, célèbre… et malheureux en amour. Bel euphémisme puisque toutes les femmes de sa vie ont été victimes d’un sort funeste.
Si la police n’a jamais rien pu expliquer, la presse à scandales ne se lasse pas du « Séducteur maudit ».
Prête à tout pour découvrir la vérité, Gabrielle va devoir approcher Stanislas, mais aussi Mathis, l’énigmatique frère, tout en évitant les cadavres qui ont la fâcheuse manie de s’accumuler dans l’entourage des Beaumiracle…

Mon avis :

Dès les premières pages, on est plongés dans l’action en assistant à  la mort de Laura Colleni, fiancée de Stanislas de Beaumiraclz. Alors que tous pense à un malheureux accident, la soeur de L’aura, Gabrielle, revenue d’un reportage en immersion, est persuadée du contraire. Et quoi de mieux que de le prouver en infiltrant le château des Beaumiracle, un endroit qui paraît inaccessible. Elle arrive à décrocher à décrocher un emploi en tant qu’assistante de Stanislas alias le séducteur maudit.

Dès le début Gabrielle va avoir des soupçons sur les habitants de ce château… elle fera des rencontres explosives notamment avec Mathis, le frère de Stanislas.

J’ai beaucoup aimé la voir jouer les détectives pour découvrir à tout prix ce qui est réellement arrivé à sa soeur. De plus, Gabrielle va à l’encontre de ce que lui a dit son père avec qui elle entretient une relation conflictuelle. On peut donc dire qu’elle est réellement seule et que pour se sortir de certaines situations cela ne sera pas évident… c’est quelqu’un de téméraire et de réellement curieuse, en même temps pour une journaliste free-lance qui se lance dans des reportages dangereux que personne ne veut, c’est un peu normal. J’ai adoré sa personnalité ainsi que ses blessures qui font la personne qu’elle est maintenant.

Dès ses premiers pas au sein de la demeure, on sent son angoisse et son impression qu’il y a beaucoup de non-dits. J’ai eu l’impression d’être dans une espèce de huis clos où la tension est toujours constante surtout la nuit. J’ai adoré ressentir cette tension, cette peur qui me fait appréhender de tourner la page, en me demandant ce qui va m’attendre.

Gabrielle fait donc la rencontre de Louisa, la tante de Stanislas, Mathis, son frère et Olivia la cousine.

Louisa est tout simplement géniale! C’est une personne prévenante, toujours à l’écoute et présente pour sa famille. Elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense et se révélera d’une précieuse aide pour Gabrielle.

Nous avons ensuite Stanislas et Mathis, autant dire le jour et la nuit! Autant l’un est extraverti, jovial, n’hésitant pas à jouer de ses charmes, autant Mathis est son exact opposé. Evidemment, il y a une raison à tout cela que l’on découvre au fur et à mesure que les langues se délient. Je n’ai pas réellement accroché au personnage de Stanislas, qui pour moi, est un petit peu “trop”. Trop jovial, trop confiant, trop tout… mais je pense que c’est le personnage qui veut ça. Malgré que l’on apprenne à le connaître, il m’a manqué ce petit quelque chose que j’ai tout de suite eu avec Mathis. Ah mathis ! La rencontre est explosive avec Gabrielle mais qu’est-ce que j’ai ris avec eux, avec leurs joutes verbales. On aperçoit tout d’abord un Mathis renfermé sur lui-même qui protège sa famille de la malédiction qui a l’air de s’abattre sur eux. Son côté protecteur et intransigeant m’a complètement séduite encore plus avec les fêlures qu’ils portent en lui. C’est pour ainsi dire mon personnage coup de coeur de ce roman.

Enfin on a Olivia, psy de renom qui loge également dans cette demeure. Elle joue un peu le rôle de grande soeur ayant elle aussi perdu ses parents lorsqu’elle était plus jeune. Elle joue le rôle de confidente et est d’une grande aide au de cette famille meurtrie. J’ai beaucoup aimé ce personnage qui essaie tant bien que mal de maintenir les liens qu’il reste de sa famille. Elle essaie également d’apaiser les tensions entre les deux frères ce qui n’est pas toujours évident.

Tout au long de ce roman Stéphane Soutoul nous embarque au coeur de la vie des Beaumiracle et dans leur demeure surtout. Évidemment, l’intrigue se situe au sein même de cet endroit même si Gabrielle, ainsi que les autres, sont amenés à aller à divers endroits, tout les ramène indubitablement au même lieu. L’auteur nous pousse à réfléchir notamment en suivant la réflexion de Gabrielle et son avancée sur son enquête personnelle. Il y a pas mal de rebondissements ce qui donne du rythme à l’histoire ainsi que l’alternance des points de vue.

J’ai voulu crier plusieurs fois en lisant par rapport à certaines scènes qui m’ont beaucoup touché, d’ailleurs, encore maintenant, je ne réalise toujours pas certains passages… J’ai deviné assez tôt le nom du meurtrier mais un doute subsistait quand même, comme si malgré moi je ne voulais pas vraiment y croire. Et la fin se terine d’une façon assez abouti je trouve.

Tout s’imbrique parfaitement ce qui fait que je suis ressortie satisfaite et non frustrée de ce roman. Pour une première découverte de cet auteur, ce fût une complète réussite.

J’ai adoré l’écriture qui suscite une palette d’émotions chez le lecteur. J’ai hâte de découvrir d’autres romans de cet auteur, qui me réserve encore de belles surprises, j’en suis persuadée!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s