Bilan livresque

Bilan Septembre 2017

Vaut mieux tard que jamais comme on dit… Après un début de mois un peu chaotique où 24h dans une journée n’est pas assez, je profite de deux semaines de repos pour mettre à jour mon blog. En commençant par le bilan de septembre. 

Ce fût un mois avec très peu de lectures mais des lectures pas mal dont mes retrouvailles avec le commissaire Adamsberg. Bon, il est temps de vous présenter ces trois lectures dont il manque les avis pour les deux derniers.


demain il sera trop tardDemain il sera trop tard de Jean-Christophe Tixier (Rageot) : une dystopie qui change de ce qu’on peut lire habituellement, une histoire qui nous embarque dans une société où la date de fin est connue de tous. Sur un fond de thriller, on suit Virgil, Enna et Lou à la quête de la vérité leur permettant de construire un nouveau lendemain. En bref, de l’action qui rend la lecture agréable et rythmé malgré un début difficile. Des lieux et des personnages que l’on visualisent très bien mais pour qui je me pose encore beaucoup de questions. Une fin qui m’a satisfaite, et qui a comblé mes attentes.

 


quand sort la recluse.jpg

Quand sort la recluse de Fred Vargas (Flammarion) : j’ai découvert cette auteur il y a maintenant presque 10 ans et chaque retrouvaille avec Adamsberg me procure le même plaisir. A la différence des autres qui peuvent potentiellement se lire indépendamment, je trouve que l’on retrouve un fil conducteur lié au précédent livre (Temps Glaciaires). Une équipe plus bancale et attachante que jamais. Un Adamsberg égal à lui-même, une enquête qui fait froid dans le dos. Je l’ai littéralement dévoré en retrouvant cette sensation de manque à la fermeture du livre. 

 


l'oeil de caine

L’œil de Caine de Patrick Bauwen (Albin Michel) : j’ai découvert cet auteur avec Seul à savoir. J’ai été emballé par l’écriture de l’auteur et du malaise qu’il a réussi à me faire ressentir. Avec ce livre, l’auteur suscite différentes émotions mais nous basculons clairement dans l’horreur. Et que le contexte soit autour d’une réalité apporte un quelque chose assez dérangeant. Des personnages que l’on apprend à connaître et qui ont chacun des secrets qu’il ne vaut mieux pas dévoiler… Une fin en apothéose, qui va vraiment dans l’idée générale du livre, qui m’a assez bluffé il faut le dire. Un auteur que je vais continuer à suivre indubitablement.


Pour le mois d’octobre, je me suis fixée comme objectif de me faire plaisir et d’essayer de prendre plus de temps pour moi et la lecture. Etant donné que novembre et décembre seront assez pauvre en lecture puisque je pars un mois au Chili. Il reste une quinzaine de jours avant la fin du mois… Et pour le moment, j’ai déjà eu un mini coup de cœur pour Redemption Road dont je vous parlerais bientôt =)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s