Ma vie cachée – Becca Fitzpatrick

Reçu lors de la Masse critique Babelio, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, ne connaissant pas du tout l’auteur et ayant très peu entendu parler de ce livre. Cependant, mon amour pour le côté thriller, suspens m’a fait allée instinctivement vers Ma vie cachée. Sans être un genre policier haletant, avec une enquête pour fil conducteur, comme je peux parfois en lire, ce livre a su tirer son épingle du lot en mélangeant suspens, rire et bien évidemment… romance.


ma vie cachée

 

 

Editions Pocket Jeunesse

Prix : 17€90

Pages : 417 pages

Genre : Policier / Jeunesse


Résumé :

Un nouveau nom. Une nouvelle ville. Une nouvelle vie.

Témoin d’un meurtre, Stella est placée sous protection en attendant le procès. Elle se retrouve catapultée au milieu de nulle part, dans le Nebraska, sous une fausse identité. Son ancienne vie lui manque atrocement, surtout son petit ami, Reed. Elle refuse de reconstruire quoi que ce soit, persuadée que sa nouvelle situation en va pas durer. Mais lorsqu’elle rencontre Chet, il lui est difficile de ne pas sourire… et de garder pour elle son terrible secret.


Mon avis :

On suit donc Estella, devenue plus récemment Stella depuis qu’elle est devenue un témoin protégé. Pour qui ? Pourquoi ? Des questions dont les réponses viendront au fur et à mesure du récit. Stella doit donc tout quitter : la ville où elle a grandit, sa mère, ses amis mais surtout son petit ami qu’elle aime profondément.

« Il n’y a que le premier pas qui coûte, a dit le commissaire en me prenant par le coude pour me faire sortir de la pièce. Tu vas pouvoir repartir de zéro, démarrer une nouvelle vie. « 

Ce nouveau départ sera loin d’être facile et le moins que l’on puisse dire c’est que le contact sera plus que difficile avec Carmina, une ancienne flic à la retraite, qui va désormais s’occuper d’elle. Cependant, elle fera des rencontres au fur et à mesure qui changeront certaines de ses perceptions notamment au contact de Chet… et heureusement !

Comment dire ? J’ai eu envie de secouer comme un vieux prunier Stella durant presque deux tiers du livre… mais vraiment! Elle a un caractère insupportable, ne se prend pas pour n’importe qui et a une façon d’agir qui a plusieurs reprises m’a tapé sur le système. Alors oui, je peux comprendre le fait qu’il soit difficile de changer de vie du jour au lendemain mais pour le coup j’ai trouvé que c’était trop. J’en arrivais à un point où je n’arrivais plus à avoir d’empathie pour elle. Après le fait qu’elle soit ainsi dès le début permet aussi de noter un changement d’attitude en côtoyant des personnes différentes de sa vie d’avant. Et ça fait du bien! De voir qu’elle revoit certaines de ses positions, modifiant ainsi ses relations avec autrui également. Ce n’est pas un changement extrême et c’est ce que j’ai aimé. L’auteure ne passe pas du noir au blanc si je puis dire. Elle fait évoluer Stella de sorte que tout vienne assez naturellement. De plus elle va ce qu’elle va traverser, cela aller de soi qu’elle n’allait pas rester de marbre.

La relation entre la mère de Stella et elle est souvent abordée mais pas assez en profondeur et j’ai trouvé ça un peu dommage. J’aurais voulu en savoir plus et répondre à des questions que je me pose toujours. Après je pense sincèrement que le problème vient plus de moi et de ma proportion à vouloir toujours en savoir plus haha. A vous de me dire si ça vous a posé le même problème…

Par contre j’ai adoré Chet et Carmina ! Chet a l’air tout simplement du mec parfait malgré une part d’ombre sur son histoire personnelle. Mais tout de son caractère à son physique en passant par son histoire m’ont charmé. Je trouve que l’auteure a su entretenir le mystère autour de Chet jusqu’à ce qu’il devienne important, pour nous lecteurs, ainsi que pour Stella de savoir afin de pouvoir avancer… Cela allait comme de soi… on est pas non plus dans des révélations coup de poings, mais assez poignante… j’ai ressenti comme un p’tit pincement au cœur à ce moment-là et je me suis encore plus attachée à ce personnage. Mais pas autant que Carmina ! Mon personnage coup de cœur tout simplement! Pourquoi ? Son caractère ! Sa façon d’être, son franc parler, sa manière d’être avec Stella… Elle ne se laisse pas faire et fait bien entendre ses opinions! C’est un personnage que j’ai aimé découvrir et qui apporte beaucoup au roman. Je pense que si je n’avais pas autant apprécié Chet et Carmina, j’aurais eu une impression en demi-teinte.

D’une part, par le comportement de Stella comme je l’ai dit, et d’autre part, car l’intrigue reste tout de même un peu trop prévisible à mon goût. Attention, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas cette petite dose de suspens qui fait que l’on a envie de tourner les pages plus vite qu’on ne lit, au contraire. Le suspens est assez présent d’ailleurs, faisant se questionner le lecteur quant aux évènements à suivre. J’ai trouvé qu’il est tout juste bien dosé, sans que ce ne soit trop lourd et sans avoir l’impression de tout bâclé trop vite.

Et je pense que l’écriture y est pour beaucoup. Elle est fluide, simple et juste ce qu’il faut en terme de descriptions. On ne s’éternise pas à lire pendant 10 pages des descriptions qui n’en finissent pas et qui ont plus tendance à me perdre qu’à me happer dans la lecture. Ici, j’ai trouvé que tout était plus ou moins assez bien dosé, évitant cette sensation de lourdeur. Comme je l’ai dit plus haut, la seule vraie lourdeur est le caractère de Stella au début du livre… 

Et en ce qui concerne le dénouement final, prévisible pour moi, mais réussi malgré tout. Je pense qu’il peut plaire à beaucoup, mais ce que j’ai apprécié c’est que ce n’est pas une fin où tout est blanc ou tout est noir. Encore une fois, on a cette demi-teinte sur laquelle j’ai apprécié terminer. Alors oui, je me pose encore pleins de questions, mais je trouve cette fin assez logique en soi.

En bref, une histoire avec une dose de suspens, de romance et de rire mais aussi avec une envie de secouer certains personnages. Une écriture agréable, fluide qui m’a laissé un bon souvenir en refermant le livre. Une fin prévisible mais qui ne m’a pas déçue au contraire. Un roman jeunesse que j’ai énormément apprécié, et une auteure dont j’aimerais découvrir ses autres romans.

« Son seul objectif était de me trouver et de me tuer avant que je puisse témoigner. »

Merci encore une fois aux éditions Pocket Jeunesse et à Babelio pour m’avoir permis de lire Ma vie cachée.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s