Warcross – Marie Lu

C’est parfois bizarre de lire quelque chose qui fait tant penser à notre époque actuelle et l’évolution des nouvelles technologies. Et Warcross m’a vraiment interpellé sur son univers mais surtout qu’à un certain degré, on s’y rapproche de plus en plus. Et encore une fois Marie Lu a su créer un monde auquel il est facile de s’y plonger, de s’en imprégner et j’en redemande encore.


warcross.jpg

 

Editions Pocket Jeunesse

Genre : Jeunesse / science-fiction

 

 

 


Résumé :

La vie est dure pour Emika, 18 ans, criblée de dettes, et qui survit comme chasseuse de primes dans les entrailles de Manhattan. Aussi, bien décidée à fuir cette réalité, la jeune femme chausse ses lunettes connectées et plonge dans l’univers fantastique du jeu en réseau le plus incroyable
jamais inventé : Warcross. Mais quand elle pirate la finale du grand tournoi de l’année, elle est repérée par l’intrigant créateur du jeu : Hideo Tanaka, un jeune et beau génie dont les fans se comptent par millions. Emika sent pourtant que les intentions d’Hideo dépassent le cadre de Warcross et pourraient bien faire vaciller la frontière fragile entre réel et virtuel…


Mon avis :

« Tout commence par être de la science-fiction avant de devenir une réalité scientifique. » 

Si je devais faire simple, je dirais que j’ai adoré.

L’univers, les personnages, les clins d’œils aux jeux rétros, l’intrigue. Mon côté geek a totalement été séduite par ce monde où tout est à l’ère du numérique et que Warcross est juste le jeu en réseau le plus joué au monde. Et quand je dis réseau… je devrais plutôt dire connecté, où par le biais de lunettes, chaque personne est immergé dans le jeu que ce soit en tant que joueur ou spectateur. Il existe même un championnat vu par des milliers de personnes, qui prend en compte les meilleurs joueurs de Warcross. 

On retrouve donc Emika, une jeune fille de 18 ans, chasseuse de primes à ses heures perdues afin de payer les dettes de son défunt père. Emika, c’est une hackeuse hors pair, qui arrive à s’infiltrer là où elle veut sans se faire repérer. Pourtant la vie est dure pour elle. Entre ses chasses qui rapportent peu ou pas selon si c’est la première et ses besoins auxquels elle doit subvenir, elle a du mal à sortir la tête de l’eau. Heureusement qu’il y a Warcross pour lui permettre d’échapper à cette dure réalité. C’est d’ailleurs en tentant de pirater le jeu lors du tournoi qu’elle va se faire repérer par le célèbre Hidéo Tanaka, créateur de Warcross, ni plus ni moins. 

Sa vie va prendre un tournant à 360° car la voilà qu’Hidéo lui propose un travail qu’elle ne peut refuser, et la voilà projeter dans le cœur même du jeu, en devenant elle-même une joueuse du tournoi. 

Elle va rencontrer ses futurs coéquipiers mais également ses adversaires. Tout ne sera pas tendre mais pour le lecteur ce sera que pur plaisir. Même si j’ai trouvé le début un peu longuet… le temps de tout mettre en place, une fois la rencontre entre Hidéo et Emika, tout s’enchaîne. J’ai tourné et tourné les pages jusqu’à pousser le cri de frustration parce que le tome 2 n’est pas encore paru. 

Marie Lu a su créer un univers auquel on se plonge volontiers. Toutes ces innovations, cette réalité virtuelle qui prend le pas sur la vraie vie… je n’ai eu aucun mal à y croire et à m’imaginer ce monde où par le biais de simple lunettes on se retrouve connecté. Ces explosions de couleurs que l’auteure nous envoie dans les yeux, les descriptions qui n’en finissent pas permettant de s’immerger dans chaque scène. Vraiment, je me suis prise au jeu très vite et j’avais l’impression d’être juste à côté d’Emika lors de ses parties de Warcross. 

Et Emika… un personnage haut en couleur, avec un caractère fort, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et a du répondant. La vie ne l’a pas épargnée, lui permettant d’être ce qu’elle est au moment où l’on fait sa connaissance. Et plus on avance dans l’histoire, et plus on l’apprécie. J’ai trouvé qu’elle avait une certaine spontanéité qui est assez rafraichissante dans ce monde où chacun est clairement obnubilé par Warcross.

Et puis bon, faut dire que l’on découvre son caractère grâce à Hidéo, fondateur de Warcross. Personnage mystérieux, qui se dévoile peu à peu mais qui va vous frustrer quand même. En tout cas, moi c’est ce que j’ai ressenti. Le besoin d’en savoir plus sur lui mais il y a cette sensation d’inaccessibilité qui fait qu’on boit la moindre parole, la moindre information que l’on peut obtenir. J’ai beaucoup apprécié ce personnage, le peu de son histoire que l’on apprend et son évolution. Mais je n’en dis pas plus, je vous laisse découvrir par vous-même. 

Comme dit plus haut, l’histoire est prenante, je m’y suis immergée la tête première. Tout va assez vite, il y a ce léger suspens qui m’a donné envie de tourner les pages jusqu’à la dernière. Et puis même si certaines choses sont assez prévisibles cela ne gâche en rien le plaisir de la lecture, bien au contraire. En effet, même si l’on se doute, on ne sait pas réellement comment cela va se dérouler. L’auteure amène les révélations petit à petit, mais nous fait nous poser encore plus de questions…  Jusqu’à la toute fin, les questions n’auront eu de cesse d’augmenter au point de me tirer les cheveux en quatre. Et pourtant j’en redemande, et vite! 

En bref, un roman jeunesse vivifiant, addictif. Une dose de suspens comme j’aime, un univers coloré et plus proche que l’on ne le pense. Des personnages qui vous feront rire, qui vous toucheront, avec qui vous passerez un agréable moment de lecture. 

« Chaque serrure a sa clé. Chaque problème a une solution. »

 

Publicités

2 réflexions sur “Warcross – Marie Lu

  1. Ping : Bilan Février 2017 – Un Livre Toujours

  2. Ping : Mon Bilan d’Année 2018 – Un Livre Toujours

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s