Sous nos yeux – Cara Hunter

Bluffant! 

Voilà le premier mot qui me vient en tête pour décrire ce thriler. Cela commence fort et cela termine de la même façon. Ca fait un certain temps qu’un livre ne m’a pas transporté à ce point. Vraiment… Je l’ai dévoré assez vie, voulant connaître le mot de la fin car je vous préviens de suite : jusqu’à la dernière page vous douterez.


sous nos yeux.jpg

 

Editions Bragelonne Thriller

Genre : thriller

 

 

 


Résumé :

Alerte enlèvement : la petite Daisy Mason, 8 ans, a disparu lors d’une fête, donnée dans le jardin de ses parents. Elle était déguisée en pâquerette : elle portait une robe, des collants et des chaussures vertes, ainsi qu’une coiffe avec des pétales blancs. Et personne n’a rien vu. L’inspecteur Adam Fowley, qui prend en charge l’enquête, sait bien que, dans 90% des cas, c’est un proche qui a fait le coup. Il a lui-même perdu un fils, Jake, quelques mois plus tôt. Or, la famille de Daisy compte son lot d’étranges individus : sa mère fait ce qu’elle peut pour préserver les apparences, son père se montre systématiquement sur la défensive, et le petit frère ne dit pas un mot… Le vernis de respectabilité si cher à ce quartier de la classe moyenne s’effrite peu à peu sous la pression de l’enquête, des rumeurs et des réseaux sociaux. Les Mason, famille modèle, préfèrent parfois le mensonge par omission à la vérité, et des secrets inavouables sont sur le point d’éclater…


Mon avis :

Ce qui a été un point positif d’emblée pour moi, c’est l’utilisation des réseaux sociaux dans l’intrigue. On y perçoit autant l’aspect positif que négatif. Le négatif avec le côté « voyeurisme » et commérage où chacun y va de sa propre opinion. Le positif en nous rappelant que Twitter et Facebook sont des plateforme de partage, ainsi ils permettent parfois d’apporter une information qui serait peut-être passer à coté si cela n’avait pas été diffusé en masse. Et j’ai ressenti la même exaspération et la même solidarité que lorsque je vois certaines publications sur ces réseaux en temps normal. 

L’auteure insère ses interventions de sorte que cela va de soi, sans que cela gêne à la lecture et apportant même un rythme à celle-ci. Elle permet de relancer l’intrigue lorsque l’équipe policière semble au point mort dans son enquête. 

Ensuite ce sont les thèmes abordés qui m’ont conquise. Ce sont des thèmes que j’ai trouvé assez dur, parfois difficile à lire par l’émotion qu’ils suscitent et pourtant à aucun moment on ne tombe dans le mélo. Et lorsque ceux-ci sont si bien mélangés avec l’intrigue principal c’est difficile de lâcher ce thriller. D’autant plus que nous suivons différents points de vue et que l’auteure nous entraîne à divers moments de la vie des Mason, notamment avant l’enlèvement de Daisy. 

J’ai eu beaucoup de mal à m’arrêter dans ma lecture car il y avait toujours ce petit truc qui te donne envie de continuer et surtout qu’est-ce que mon cerveau a été mis à l’envers!

Quand je vous dis que jusqu’à la fin on doute, c’est vraiment que tout le monde devient suspect sur un détail, sur un souvenir et là c’est l’ébullition pour le cerveau. Et c’est assez frustrant et en même temps jubilant de me dire que malgré tout ce que j’ai déjà pu lire, j’arrive encore à me mettre dans cet état. C’est absolument génial!

Parlons aussi des protagonistes. qui ne vous laisseront pas indifférents peu importe de qui il s’agit. Chacun à son histoire, ses secrets et certains seront mis en lumière, amenant un petit quelque choses sur l’opinion que l’on porte déjà sur eux. Et j’espère retrouver l’équipe d’Adam Fowley rapidement pour les connaître davantage. Dans tous les cas chacun des protagonistes vous touchera que ce soit positif ou négatif. Très peu m’ont laissés indifférentes pour ne pas dire aucun. De plus, on s’attarde tellement sur plein de détails que ces personnages nous deviennent familiers voire attachants pour certains.

Cependant, si je dois mettre un seul bémol à ce thriller c’est que j’ai eu un peu de mal à m’y retrouver au début, à savoir qui parlait et où l’on se situait. Mais par la suite, je m’y suis faite et heureusement qu’il y a les marqueurs temporels et des séparations bien distinctes sinon il serait facile de s’y perdre. Surtout que j’ai trouvé que l’intrigue était bien construite, limpide bien qu’elle soit entrecoupé de tweets, de posts sur Facebook ou encore des articles des journalistes. On suit l’histoire petit à petit comme on remonte un fil jusqu’à la dernière page.

Je n’ai pas mis longtemps à me plonger dedans. D’une part car l’utilisation du présent ici met de suite dans l’action, dans l’atmosphère. Et d’autre part, par cet effet « page turner » où à chaque fin de point de vue ou presque, il se passe CE truc qui te frustre et te donne envie de continuer. 

En bref, Foncez ! Pour ce premier livre, un premier thriller je trouve que cela commence très bien notamment par le rythme que Cara Hunter nous impose dès le début. 

Publicités

Une réflexion sur “Sous nos yeux – Cara Hunter

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s