La fille du ciel – Karen Hamilton

Aujourd’hui c’est un avis en demi-teinte que je vous présente. Malgré un résumé alléchant, je n’ai malheureusement pas réussi à accrocher à Elizabeth (ou Juliette) et son histoire, où j’ai trouvé que c’était « trop ».


 

la fille du ciel

 

Editions Calmann Levy

Genre : thriller

 

 

 

 

 


 

Résumé :

EN AMOUR, LA FIN JUSTIFIE TOUJOURS LES MOYENS

Juliette et Nate sont faits l’un pour l’autre. Il est pilote de ligne, elle est devenue hôtesse de l’air dans la même compagnie… mais il l’ignore encore. Nate a rompu avec elle six mois plus tôt, mais ce n’est qu’un détail pour Juliette. Choisir les mêmes vols que lui et l’espionner aux quatre coins du monde, surveiller son téléphone à distance, s’inventer une nouvelle identité : Juliette ne recule devant rien pour atteindre son but, car elle a un plan pour récupérer Nate, et elle ne laissera personne se mettre en travers de son chemin. Juliette le sait, le grand amour se mérite, il fait souffrir, mais il vaut toute la douleur du monde. Et des autres


Mon avis :

Pourtant ça commençait assez bien, l’histoire promettait d’être original et se retrouvait dans la tête de Juliette, prête à tout pour obtenir vengeance pouvait être intéressant mais surtout prenant. Cependant cela n’a pas fonctionné avec moi pour une raison principale : Juliette.

A aucun moment je n’ai réussi à la comprendre même si l’on connaît ses motivations. Je ne suis jamais entrée en empathie avec elle mais plutôt le contraire. Alors certes, elle n’a pas l’air d’avoir eu une vie facile étant jeune, mais son côté calculateur, pratiquement dénué d’émotions… on était peut-être un peu trop dans l’extrême pour moi. J’aurais voulu percevoir un peu plus de fragilité en elle au vue des blessures qu’elle porte.

Alors je ne dis pas que je n’ai rien aimé. Certains passages dans le livre m’ont fait quelque peu froid dans le dos car soyons clair, j’ai vraiment eu l’impression d’avoir à faire à une psychopathe. J’ai été plusieurs fois mal à l’aise par rapport à ce qu’elle entreprend et les conséquences de certains de ses actes. Voir jusqu’où elle est prête à aller par amour… croyez-moi ça ne peut pas vous laisser indifférent. Et c’est cette sensation qui m’a fait ne pas abandonner le livre. Malgré un personnage plus que détestable j’ai eu envie de savoir comment cela allait se terminer et où se trouve ses limites.

Je me suis retrouvée entre deux sentiments opposés, entre antipathie et curiosité malsaine. Mais pour le coup, j’ai parfois trouvé que l’on était un peu dans la surenchère. A chaque chapitre il se passe quelque chose, parfois peu crédible mais surtout n’apportant pas forcément quelque chose à l’histoire sinon ressentir encore plus d’antipathie à l’égard de Juliette. Et c’est dommage.

Dommage, car si on prend juste l’intrigue ça marche même avec la fin que l’autrice nous a réservés. Ca pourrait fonctionner, à mon sens, si le personnage de Juliette était un peu plus « humaine », que l’on perçoivent un peu plus ses faiblesses.

En bref, je ressors de cette lecture mitigée, plus déçue qu’autre chose. Nul doute qu’il saura plaire à d’autres. Je suis peut-être passée à côté mais dans tout les cas entre Juliette et moi ça ne l’a pas fait.

Merci à NetGalley et Calmann Levy pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

netgalley_logo

Une réflexion sur “La fille du ciel – Karen Hamilton

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s