Mon ombre assassine – Estelle Tharreau

La sphère Bookstagram a de nouveau frappé ! J’ai vu ce titre passé à plusieurs reprises et surtout les retours plus que positifs. Il ne m’en fallait pas plus pour sauter le pas. Et j’ai adoré que ce soit l’histoire, le personnage de Nadège et la plume de l’auteure. Après avoir refermé le livre, vous ne verrez plus votre voisin de la même façon.


Editions Taurnada

Genre : thriller


Résumé :

En attendant son jugement, du fond de sa cellule, Nadège Solignac, une institutrice aimée et estimée, livre sa confession.
Celle d’une enfant ignorée, seule avec ses peurs.
Celle d’une femme manipulatrice et cynique.
Celle d’une tueuse en série froide et méthodique.
Un être polymorphe.
Un visage que vous croisez chaque jour sans le voir.
Une ombre. Une ombre assassine.


C’est sombre, dérangeant, malsain et pourtant une fois les premières pages lues difficile de s’arrêter. Quand je pense au personnage de Nadège je ne peux m’empêcher de me dire que c’est une sacré psychopathe… et le mot est faible.

Dès les premiers chapitres on sait qu’elle est coupable de l’homicide dont on l’accuse. Dès lors l’intrigue, la question que l’on se pose est de savoir si elle va s’en sortir. Va-t-on l’accuser d’homicide volontaire ou la libérer pour légitime défense ?

Pour y répondre, l’auteure ou plutôt Nadège nous plonge dans son passé et nous explique comment elle en est arrivé là et comment elle a fait pour ne jamais se faire prendre sur le vif.

Et de connaître ce passé, assez chaotique il faut le reconnaître, cela nous donne toutes les cartes en main pour pouvoir la juger et estimer si oui ou non elle mérite de finir en prison.

Parce qu’en vérité c’est une sacrée psychopathe tordue qui a bien morflé pendant son enfance et qui n’a eu aucun soutien de son entourage. Je pourrais dire que j’ai presque pitié d’elle sauf que le récit de la petite Nadège a de quoi faire froid dans le dos et pas qu’un peu.

C’est plus un sentiment de malaise qui m’a suivi durant ma lecture que de la compassion.

Et cette exposition de sa vie est entrecoupée par les interrogatoires, les articles des journalistes et l’intervention de son avocate qui la défend avec ferveur. J’ai trouvé cette partie intéressante car elle permet de savoir comment les proches de Nadège la perçoivent mais surtout quelle influence peut avoir l’opinion publique à travers les médias.

C’est autant intéressant que ce n’est malaisant car les médias collent dès le début une étiquette à Nadège et prennent ainsi parti alors qu’au final ils ne connaissent pas la vérité. C’était une dimension intéressante à exploiter car tout du long j’ai douté à savoir si elle allait s’en sortir au vu de certains témoignages.

Pour le coup l’auteure joue rudement bien avec nos nerfs et nous donne envie de tourner la page jusqu’au dénouement. Et ça se lit vite car c’est addictif de par l’histoire mais également par la plume de Estelle Tharreau.

Malgré ce que l’on peut apprendre sur Nadège, j’ai eu la sensation des trouver une certaine fragilité à travers tout ce qu’elle subit et fait subir. Que vous aimiez ou non le personnage, elle ne laisse pas insensible.

Et quand on sait que c’est elle qui fait toute l’histoire je tire mon chapeau à l’auteure de l’avoir autant travailler, de lui fournir une telle prestance qu’on a du mal à s’en défaire.

En bref,

J’en aurais encore des choses à vous dire sur Nadège et sa famille, ses proches, mais je vous laisse le plaisir de le découvrir vous-même. C’est une histoire fascinante à propos d’un personnage charismatique. Armez-vous pour découvrir la vie de Nadège et ses méfaits et à votre tour d’essayer de deviner si elle s’en sortira.

Publicités

3 réflexions sur “Mon ombre assassine – Estelle Tharreau

  1. Ping : Bilan Mars 2019 – Un Livre Toujours

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s