Le colis – Sebastian Fitzek

J’ai découvert Sebastian Fitzek avec Thérapie, un des premiers thrillers que je lisais. Autant dire que niveau anxiété on se place assez haut. Depuis je n’avais pas retenté l’expérience par peur d’être déçue sûrement. Mais j’ai enfin cédé à la tentation avec son dernier thriller. Encore une fois l’auteur réussi à instaurer une angoisse, une atmosphère pesante et lourde de soupçons qui collent à la peau jusqu’à la fin. Je vous parle aujourd’hui de Le colis de Sebastian Fitzek aux éditions L’Archipel.


20190606_1956348066846395575651120.jpgEditions L’Archipel 

308 pages 

Prix : 22€


Résumé :

Psychiatre, Emma Stein a été victime d’une agression nocturne dont elle s’est miraculeusement sortie. Depuis, elle vit recluse dans sa maison, de peur de croiser à nouveau la route de ce psychopathe que la presse a surnommé le Coiffeur.
Un jour, son facteur lui demande d’accepter un colis pour l’un de ses voisins. Emma connaît tous ceux qui habitent dans sa rue.
Or, jamais elle n’a entendu parler de cet homme…


Le colis c’est une montée d’angoisse qui ne vous quitte jamais vraiment. 

C’est un thriller psychologique comme je les aime avec ce petit côté parano qui en rendrait fou plus d’un. L’auteur s’appuie sur les émotions de ses personnages pour retenir notre attention mais également sur l’environnement les entourant. 

Si au début, on se situe dans un endroit bruyant et grouillant de monde, très vite on se retrouve confronté au silence et à la solitude. Peu de personnages interviennent mais chacun à son rôle à jouer auprès d’Emma que ce soit bon ou mauvais. 

Emma c’est la protagoniste de l’histoire. Une jeune femme traumatisée et agressée par Le coiffeur, tueur en série du moment. Et depuis elle vit recluse chez elle soutenue par son mari. Tout pourrait rester ainsi si elle n’avait pas reçu ce maudit colis qui bouleversera sa vie sur plusieurs points. Mais surtout cela va forcer Emma à sortir de chez elle et affronter sa peur. 

C’est là qu’entre réellement la partie psychologique.

Comment trouver les réponses à ses questions quand chaque bruit devient une agression permanente et que votre environnement vous semble hostile ? C’est vraiment la sensation que j’ai eu et forcément une petite boule d’angoisse s’est formée au fur et à mesure de ma lecture. 

Tout comme Emma, je me suis mise à soupçonner tout le monde, à ne lus savoir à qui se fier et à démêler le vrai du faux. Et qu’est-ce que ça peut stresser ! 

C’est là tout le talent de l’auteur, réussir à semer le doute dans l’esprit du lecteur. Je me suis triturée les méninges pour tenter de deviner le dénouement et que nenni, je me suis laissée surprendre et au final ça me convient! 

En bref, 

Qu’on se le dise, le sentiment d’urgence monte au fur et à mesure de la lecture et des incohérences que l’on relève sur la vie d’Emma et de l’enfer qu’elle vit depuis son agression. Les pages défilent tant on a besoin de comprendre, de savoir. Et j’ai refermé ce livre épuisé, d’avoir eu l’impression d’évoluer au côté d’Emma tout du long et de vivre son enfer pendant plus de 300 pages. C’est un thriller psychologique que je ne peux que vous conseiller et un auteur à découvrir absolument ! 

Publicités

4 réflexions sur “Le colis – Sebastian Fitzek

  1. Ping : #PartageTaVeille | 21/06/2019 – Les miscellanées d'Usva

  2. Ping : Bilan Juin 2019 – Un Livre Toujours

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s