Les larmes de Shiva – César Mallorqui

Voilà une histoire qui m’intriguait. Mélange de suspens et de fantasy, la lecture s’annonçait fort sympathique. Mais même si j’ai relativement bien aimé l’histoire, qui fait passer du bon temps je ne peux m’empêcher de rester frustrée sur mon ressenti général. 

Je vous parle aujourd’hui de Les larmes de Shiva de César Mallorqui.


20190710_1725004023282138459063653.jpg

Editions Michel Lafon

Prix : 16€95

254 pages


Résumé : 

Javier, 15 ans, est envoyé passer l’été dans la villa de sa tante où il découvre l’histoire de son aïeule Beatriz. Disparue il y a soixante-dix ans, la veille de ses noces, elle a emporté avec elle un collier d’une valeur inestimable nommé Les larmes de Shiva, déclenchant une terrible querelle familiale. Quand le fantôme de Beatriz lui apparaît, Javier se jure de faire la lumière sur ce mystère.


A ne pas douter c’est une belle histoire d’aventures où Javier va résoudre un mystère vieux de 70 ans. Mais là où moi je reste frustrée c’est que je m’attendais à une plus grande part de mystères, de fantastique. 

Limite si je ne m’attendais pas à ce qu’il débarque dans un monde alternatif ou que sais-je. Alors oui il y a bien le fantôme de Beatriz mais il n’est qu’une présence qui n’interagit pas réellement avec nos protagonistes. Là aussi c’est un peu dommage car à mon sens cela perd un peu du côté fantastique auquel je m’attendais. 

Alors j’ai tout de même apprécié ma lecture. C’est agréable à lire, il y a une certaine poésie dans les mots de l’auteur et l’environnement dans lequel évoluent Javier et ses cousines a quelque chose d’atemporel. Ca a quelque chose d’assez enivrant, de magique d’autant que la technologie n’a pas sa place dans cette demeure. 

Déjà parce que l’histoire se situe vers le milieu des années 1900 et que la technologie se présentait principalement sous forme télévisuelle. Mais aussi parce que d’autres activités ludiques viennent remplacer le besoin de regarder la TV. Du coup, on a vraiment la sensation d’évoluer dans une autre époque où il faut s’adapter aux habitudes de chacun.

C’est d’ailleurs ce que va faire Javier durant cet été. Et en plus de s’habituer à ce mode de vie, il va partir à la recherche de ce collier disparu appelé les larmes de Shiva, responsable de la discorde entre deux familles puissantes. 

A dire comme ça on pourrait presque croire à un nouveau drame à la Roméo & Juliette. Sauf qu’ici l’histoire se centre sur l’histoire du collier et le mystère qui l’entoure. Qui l’a volé ? Pourquoi s’en inquiétait aujourd’hui ? Et quelles seront les conséquences si on le retrouve ? 

Au final c’est le côté enquête que j’ai apprécié et qui m’a permis de ne pas sortir totalement frustrée de l’histoire. Alors certes, ça me change complètement de ma lecture habituelle où le sang règne en maître mais parfois ça fait aussi du bien. C’est agréable, je me suis vite prise au jeu et en savoir plus sur la famille Obregon. Ca reste simple, mais ça fonctionne tout de même. 

En bref, 

Voilà une lecture divertissante sans être inoubliable. J’ai passé un bon moment mais il m’a manqué ce côté fantastique auquel je m’attendais en lisant la quatrième de couverture et en regardant la couverture tout simplement. En même temps je me dis que 250 pages c’est peut-être court pour développer une intrigue où le fantastique tient une place prépondérante et que j’en serais sûrement ressortie déçue. Il n’empêche j’ai apprécié le côté mystérieux de ce collier disparu où Javier et sa cousine Violeta vont partir à sa recherche. C’est assez agréable de les suivre dans leur quête avec  une relation assez explosive… c’est le moins que l’on puisse dire. 

Aux amateurs de romans jeunesse qui veulent passer un bon moment, je ne peux que vous le conseiller =).

2 réflexions sur “Les larmes de Shiva – César Mallorqui

  1. Ping : Bilan Juillet 2019 – Un Livre Toujours

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s