Bilan Juillet 2019

Non vous ne rêvez pas…

Non il est bien là…

Non ça ne fait pas 14 jours que j’aurais dû le sortir déjà…

Non je ne suis pas une procrastineuse qui aime tout remettre au lendemain…

Mais oui, voilà enfin mon bilan de juillet 2019 !

Et quel bilan !

Avec quelques jours de repos par-ci, par-là, la pause estivale niveau sortie littéraire… j’ai pu me plonger corps et âme dans cette PAL qui devrait bientôt ressembler à une mini montagne (si je vous le dis !). Et surtout l’occasion pour moi de lire beaucoup et des gros pavés. En effet, quand on a du temps pour lire, plus qu’en d’autres périodes, c’est aussi le bon moment de sortir ces livres qui effraient par leur nombre de pages.

Et donc j’ai lu au total 8 livres sur le mois de juillet. De très bonnes lectures avec notamment Le soleil des rebelles et Les enfants de Venise de Luca Di Fulvio, UK Serial Killers de Emily Tibbats ou encore Le jour des morts de Nicolas Lebel.

Un coup de cœur pour Monster de Patrick Bauwen (mais tout ses livres sont des coups de cœur de toute façon !).

Une bonne lecture avec Le sang du bourreau de Danielle Thiéry et des avis mitigés avec Les larmes de Shiva de César Mallorqui et Emergence de Eric Tourville.

Pas de déception et c’est donc ce que j’appelle un bon mois de lecture.

J’ai varié mes lectures entre thriller, témoignages, science-fiction et contemporain avec un brin de fantastique aussi. Ca fait du bien de diversifier parfois même si entre nous, jamais je ne me lasserais du thriller haha. Mais je suis quelqu’un d’ouvert sur les lectures et j’aime découvrir d’autres genres (j’ai même testé la romance fût un temps…).

Bon trêve de mondanités et voici un résumé de mes lectures juste en dessous. Comme d’habitude, vous pouvez retrouver mes avis complets en cliquant sur le titre de chaque livre.


20190811_1751141849842492842216654.jpg

Les larmes de Shiva de César Mallorqui – Editions Michel Lafon (Prix : 16€95 / 254 pages) : « Voilà une lecture divertissante sans être inoubliable. J’ai passé un bon moment mais il m’a manqué ce côté fantastique auquel je m’attendais en lisant la quatrième de couverture et en regardant la couverture tout simplement. Il n’empêche j’ai apprécié le côté mystérieux de ce collier disparu où Javier et sa cousine Violeta vont partir à sa recherche. C’est assez agréable de les suivre dans leur quête avec  une relation assez explosive… c’est le moins que l’on puisse dire. »

Le soleil des rebelles de Luca Di Fulvio – Editions Slatkine & cie (Prix : 23€ / 640 pages) : « Le soleil des rebelles m’a de nouveau enchantée, émerveillée. Cet auteur a un véritable don et l’exploite à merveille pour chaque histoire qu’il nous raconte. C’est une ode à la liberté qui est écrit à travers ses personnages principaux ou secondaires. C’est riche en émotions. Rien ne peut vraiment laisser indifférent et j’ai vécu cette nouvelle aventure comme toutes les autres : avec ferveur. Le soleil des rebelles c’est l’espoir de la liberté et la quête vers la vérité. Un moment magique à lire et qui va me marquer pendant quelques années tout comme l’ont fait Le gang des rêves et Les enfants de Venise. »

Emergence de Eric Tourville – Editions Slatkine & cie (Prix : 22€ / 480 pages) : « Emergence est un roman d’anticipation sur ce qui pourrait arriver si les intelligences artificielles continuaient à se développer. C’est un peu flippant mais c’est intéressant et enrichissant à lire malgré des longueurs liées au descriptions scientifiques difficile à digérer. Il est tout de même à lire car tout ce qui entoure ces descriptions reste intéressant à découvrir et ne laisse point du tout indifférent. Je reste tout de même mitigée parce que malgré tout le bien que j’ai pu en dire, j’ai également eu un peu de difficulté à apprécier pleinement le personnage. L’histoire est captivante mais elle perd de son intérêt (le mot est p’tet un peu fort) du fait de ses descriptions et de son personnage principal. »

Monster de Patrick Bauwen – Editions Le livre de poche (Prix : 8€40 / 602 pages) : « J’ai adoré Monster. J’en ai fait des cauchemars, je suis devenue parano le temps d’une nuit preuve que j’ai vécu ce qu’il a écrit. Mais surtout qu’il a une plume qui vous transporte dans l’horreur dès les premières pages, dès les premiers mots. Il a beau utiliser un médecin comme personnage principal à chacune de ses intrigues je trouve que ce n’est jamais vraiment la même chose et que chacun est différent. Avec ses forces et ses faiblesses que l’auteur exploite jusqu’au bout ce qui rend une intrigue forte en émotions où l’empathie est de mise. Peu de place au temps mort, Monster nous embarque direct pour nous lâcher à la toute dernière page parce que l’auteur nous offre une fin aboutit où toutes les questions trouvent réponses, et nous régale avec un dénouement à la hauteur des 500 premières pages. »

Le jour des morts de Nicolas Lebel – Editions Marabout (Prix : 7€50 / 413 pages) : « L’intrigue se construit sur des faits tangibles qui entraînent un dénouement plein d’émotions. J’ai complètement adhéré à cette fin bluffante, perturbante aussi, et j’ai avalé ces dernières pages. D’une parce que c’est émotionnellement parlant et de deux parce que ça paraît comme une évidence. L’auteur nous démontre que tout ce qu’il a écrit depuis sa première phrase a une raison d’être et que rien est laissé au hasard. »

Les enfants de Venise de Luca Di Fulvio – Editions Pocket (Prix : 9€40 / 992 pages) : « Une parenthèse entre deux thrillers qui fait du bien. Et pourtant c’est un livre qui prend à la gorge à certains moments, qui vous fait passer du rire aux larmes parce que c’est fort même si j’ai eu moins d’empathie avec Giuditta. Un talent de conteur qui pourrait vous faire passer l’annuaire pour un chef d’œuvre (léger euphémisme). Une histoire qui prône la liberté, l’amour, l’amitié et le bonheur à travers ses personnages et leurs actions. C’est beau, c’est touchant et j’aurais aimé garder un peu toutes ces émotions pour moi… encore quelques jours… »

Le sang du bourreau de Danielle Thiéry – Editions J’ai lu (Prix : 7€60 / 382 pages) : « Jusqu’au dénouement on s’accroche, on subit, et on savoure. Même si les dernières pages m’ont quelque peu laissé indifférente ou du moins ne m’ont pas plus accrochée que ça, j’ai dans l’ensemble passé un très bon moment. Ce n’est pas une lecture qui tabasse mais tout l’impact psychologique présent dans l’intrigue fait que j’y ai tout de même totalement adhéré. »

20190710_1952515470483430346504450.jpg

UK Serial Killers de Emily Tibbats – Editions Ring (Prix : 18€ / 382 pages) : « C’est un livre qui se lit assez vite parce qu’il est intéressant. Là où je l’avais pris pour lire un portrait la nuit, il a finit par devenir mon livre de tous les jours. Emily Tibbatts nous relate objectivement dix portraits de tueurs en séries à tendance sociopathe sur les bords. J’ai réellement eu l’impression de lire un documentaire et d’en apprendre plus sur l’aspect psychologique des meurtriers ainsi que l’aspect judiciaire en assistant parfois à des retranscriptions de jugement. Pour ceux qui sont intéressés par cet aspect-là (beaucoup de lecteurs de thrillers je pense), vous passerez un « bon » moment à découvrir ces différents portraits. »


Et niveau achat alors ? 

20190626_153127-13858938575081305267.jpg

Vous ne me croirez sans doute pas mais j’ai fait 0 achat ! Oui oui je vous le jure ! Comme je vous l’ai dit pour moi l’été est l’occasion de vider un peu ma PAL et éviter de trop en rajouter tout de suite (non parce que spoiler : août s’avère être un mini carnage de craquage livresque haha). 

Alors non pas d’achats compulsifs, pas de livre qui se retrouve mystérieusement dans ma biblio comme de par hasard… mais à la place j’ai profité de mes questions du jeudi pour constituer une PAL d’été et notamment d’en faire un point à la fin du mois. 

Si jamais ça vous intéresse vous pouvez retrouver ma PAL de base ici et ce qu’il en reste juste

Et qu’on se le dise… j’ai lu d’autres livres complètement en dehors de ma PAL en août…donc suivre une pal pour moi est juste impossible au final haha.


Du coup pas grand chose à vous raconter pour ce mois de juillet.

Il faut vraiment que je pense à vous mettre ici mes questions du jeudi que je pose sur mon compte instagram. L’assiduité et moi ce n’est pas toujours évident. Mais j’y arriverai, le tout c’est d’y croire haha. 

Et pour le mois d’Août ? 

Préparez-vous, parce que si niveau bookhaul j’ai craqué mon slip… niveau lecture je traverse une mini période de panne livresque (mini à l’heure où je vous écris)… alors lire et dévorer un livre est assez compliqué… La faute à une lecture dont je vous parlerais la semaine prochaine. 

Pour le coup le bilan se fera p’tet dès la fin du mois vu le peu de livre que j’ai à chroniquer haha.


Et vous, quels coups de coeur, quelles déceptions ? 

Et nous on se retrouve fin août pour clôturer les vacances d’été et pour mon petit bilan à venir !

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Bilan Juillet 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s