Les passagers – John Marrs

Il est le thriller qui va à 100 à l’heure, qui rétrograde un peu pour te percuter complètement à la fin. 

Oui j’ai adoré, j’ai jubilé et j’ai savouré chapitre après chapitre. 

Alors préparez-vous, mettez vos ceintures et montez à bord. 

Je vous parle aujourd’hui de Les passagers de John Marrs aux éditions Hugo Thriller.


20191108_151402-01468633748192136031.jpeg

Editions Hugo Thriller

Prix : 19€95

438 pages


Résumé :

L’Angleterre, demain, ou peut-être après-demain.
Les voitures sans conducteur sont devenues obligatoires. « Un réel progrès pour la sécurité de tous », se dit-on.
Mais quand un hacker prend le contrôle de huit véhicules, le progrès devient une menace. Mortelle.
Les huit véhicules et leurs passagers sont programmés pour rouler vers une collision aussi spectaculaire que fatale.
Impossible, pour les autorités, d’intervenir : les voitures exploseraient. Tous vont mourir.
Tous, sauf celui ou celle que le public décidera de sauver via les réseaux sociaux.
Chaque passager doit plaider sa cause pour influencer les votes, en se présentant sous son meilleur jour.
Mais le hacker connaît aussi leurs secrets les plus sombres…
ET VOUS, QUI SAUVERIEZ-VOUS ?


J’ai vu beaucoup de monde comparé ce livre à un épisode digne de Black Mirror. Et force est de constater que c’est assez représentatif de ce que représente Les passagers

Ici, on se retrouve dans un avenir plus ou moins proche du notre, où l’intelligence artificielle se développe de plus en plus, autonomisant complètement les voitures. Plus besoin de conduire, plus besoin d’être vigilant puisque la voiture le fait pour vous. Sur le papier ça peut vendre du rêve… dans la réalité c’est tout autre chose et ça nos passagers vont l’apprendre à leurs dépens. 

Huit passagers dont la vie se retrouve en sursis. Il suffit d’une faille pour que tout change et que la sécurité que l’on pensait acquise en faisant confiance à une machine, n’est en fait encore qu’une illusion. Et dès les premières pages on s’en rend bien compte. 

L’auteur nous présente les portraits de nos différentes victimes et dès le début on sent que chacun possède un secret qu’aucun ne souhaite dévoiler. De quoi titiller la curiosité du lecteur mais aussi de tout ce monde qui observe à travers un écran leur calvaire. 

Et la première partie démarre sur les chapeaux de roues. 

Chapitres courts, retournement de situations, alternance des différents points de vue… tout est fait pour vous laisser scotcher au livre, à l’intrigue qui va vous faire palpiter le coeur comme jamais. 

C’est un livre page turner parce que chaque fin de chapitre invite à entamer le suivant jusqu’à la dernière page. Puis au-delà de l’action, c’est aussi ce que dénonce l’auteur à travers sont livre qui est percutant. Celui d’une confiance aveugle que la majorité d’entre nous peut accorder à la nouvelle technologie.

On se situe dans un monde de plus en plus connecté où l’on peut tout savoir à partir d’un simple click. Téléphone, montre, voiture, maison… tout y passe et si on peut trouver ça normal (moi la première), il y a tout de même un côté bien flippant il faut le dire.

Tout comme dans Ames soeurs, l’auteur capte notre attention tout du long sans réel temps mort. Il y a certes des moments qui sont un peu plus tranquilles, où ce sont les discussions qui priment plus que l’action mais finalement on se prend au jeu.

Celui de savoir qui d’entre tous les passagers va survivre.

Grosse question, grosse pression, gros doute… et l’envie de savoir qui le monde va choisir de sauver. Une fois pris dans l’engrenage difficile d’en sortir totalement indemne.

En bref, 

Les passagers est un thriller qui vous laisse en apnée, qui va déclencher chez vous des émotions contradictoires mais surtout vous révolter à certains moments. C’est encore un pari réussi pour John Marrs qui nous fait passer un excellent moment de lecture même si celle-ci est quelque peu stressante. Intéressant de se pencher sur ce qui nous attend probablement demain… 

Je ne peux que vous le conseiller de le lire ainsi que son précédent opus Ames soeurs.


Ils en parlent sur Instagram : 

shaalorstulisquoi ; Sushi_and_books ; bibli_et_escapades_de_Celine

Ils en parlent sur les blogs :

La lectrice littéraire ; Collectif polar ; Evasion polar

3 réflexions sur “Les passagers – John Marrs

  1. Ping : Bilan Novembre 2019 – Un Livre Toujours

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s